La formation sur les techniques de transformation de manioc a kavumu.

Le manioc est principalement cultivé dans l’axe Kavumu et joue un rôle prépondérant dans la sécurité alimentaire des populations parce que faisant parti de l’aliment de base pour la communauté. Il est également une importante source de revenus.

Cependant, on constate que cette culture était très négligée et abandonnée par la plus part des membres de la communauté dont les jeunes qui n’avaient pas suffisamment des notions sur les techniques de transformation, de conservation et de conditionnement de manioc ; alors qu’elle est une source d’emploi pour ces jeunes alors faudrait valoriser.  Au paravent, la transformation de manioc en farine se faisait à l’aide d’un mortier, d’un moulin sans tenir compte des normes nutritives de sa capacité de pouvoir dégager des procédés susceptibles de créer des nouvelles sources de revenus pour la communauté. Elle était juste destinée à l’autosubsistance alimentaire mais pas comme une culture de rente. La formation était une nouvelle innovation pour valoriser le manioc.

plusieur personnes ont bénéficiés la formation sur la technique de transformation de manioc avec objectif d’amener les participants  à maitriser quelques techniques, procédés et normes requises pour la transformation, conditionnement et conservation de manioc en farine de haute qualité.

Pendant les missions de suivi post-formation, 100 personnes dont 70 personnes bénéficiaires de la restitution des acquis de formation sur les techniques de transformation de manioc  ont maitrisé les techniques et ont la possibilité de diversifier leurs AGR.

Cela est visible également par la fabrication de certaines recettes issues des déchets de manioc. 75 %   des membres de la communauté commencent à apporter leurs productions pour les transformer aux unités de transformation afin d’avoir une farine de manioc de haute qualité. Les effets positifs de cette formation ont été observés au sein de trois organisations paysannes des jeunes de l’axe KAVUMU qui se sont structurés en collectif afin de se créer de l’emploi (AGR) pour faire face à leurs défis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.