TEINTURERIE

Élaboration des « Chefs-d’œuvre » en teinture

Nous sommes à la fin de la formation en filière teinturerie 23. Apprenantes doivent produire des tissus (chef-d’œuvre) en suivant
toutes les étapes de la préparation et de la transformation. Ils seront présentés et défendus devant les membres du jury qui vont apprécier et évaluer les étapes de transformation mais aussi de préparation apprises durant les 08 mois de la formation.

Pour la transformation des tissus en teinturerie, Il existe différentes
techniques, qui exigent beaucoup de savoir et impliquent une série
d’opérations (des mélanges, lavage, bain colorant, rinçage, essorage
et séchage).

La teinturière exerce son activité en manipulant ici et là des
produits chimiques et doit maîtriser l’ensemble des matériels
techniques mis à sa disposition, et connaître parfaitement les
caractéristiques des différents textiles afin de choisir le traitement
le plus adapté pour satisfaire les attentes de ses clients, elle se
doit d’être particulièrement soigneuse et perfectionniste : seul un
résultat impeccable lui permettra de fidéliser sa clientèle. Comme
dans tous les métiers qui nécessitent un contact avec le public, la
teinturière au de-là de ses compétences techniques elle doit être
dotée d’un bon sens relationnel et faire preuve d’un certain talent
dans l’art du commerce.
Toutes ces compétences seront être prises en compte par le jury avant
la validation de la formation et la remise des diplômes aux lauréates.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *