Clôture de la 12 ème édition de la journée champêtre : les membres des organisations paysannes ont fait la promotion et vente de leurs produits agricoles.

Après trois jours full, les rideaux ont été tirés à la 12ème édition de la journée champêtre organisée par l’Association pour la Promotion de entrepreneuriat Féminin en partenariat avec le Comité pour l’Autopromotion à la Base “CAB” et GEADES sur le thème : « Valorisation de l’agriculture familiale. »

Tenues du 02 au 04 janvier 2020,  dans l’enceinte de l’école primaire de saint blaise à Walungu. C’est le secrétaire générale du CAB, M. Patient BAGENDA, qui a clôturé ces assises. Ayant pris part active à ce rendez-vous, la coopérative de jeunes de kavumu, Appuyé par l’Association pour la Promotion de l’Entrepreneuriat Féminin « APEF », qui avait installé son stand et exposé les différents produits venus de KABARE, dont ils assurent la chaine de production (production transformation et commercialisation) un bilan satisfaisant quant à la promotion et la vente de ses produits exposés au cours de cette période. A savoir, la farine de manioc ordinaire, la farine de manioc de haute qualité, des produits dérivés de cette farine le « chin chin » que l’amidon a usage industrielle.

Ayant installé son stand avec pour objectif la valorisation du travail de leurs coopérative durant cette journée champêtre, les membres en sort satisfait des résultats qui en découlent, fruit de leurs efforts.

Suite à ce merveilleux rendement, EUSTACHE NYABALENDA, gérant de la coopérative de jeune de kavumu n’a pas hésité d’exprimer sa joie et a déclaré que l’agriculture doit demeurer à l’épicentre de l’alimentation au Sud-Kivu. « Ce temps passé  à la journée champêtre n’aura pas été vain. Car, nous avons produit un bilan positif quant à la promotion et à l’écoulement de nos produits notamment, huile de palme de bonne qualité proposée par nos collègue de FIZI appréciés par les participants.

Des prix pour l’APEF

Pour ce faire, la tenue de la journée champêtre a permis de redonner une position à l’agriculture, car celle-ci est le socle de l’alimentation. Prônant l’investissement dans la population rurale.

Par ailleurs, le L’APEF, se félicite aussi de la participation à l’organisation et surtout à la réussite de cette  journée qui s’inscrit dans le projet « pour que la terre tourne au plus juste la souveraineté alimentaire pour tous » soutenu par l’Entraide et Fraternité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.