jeu. Nov 21st, 2019

APEF

Association pour la Promotion de l’Entreprenariat Féminin

APEF : une réponse réelle aux problèmes de femmes à Bukavu.

2 min read
APEF : une réponse réelle aux problèmes de femmes à Bukavu.

Je m’appelle AMBA Jennifer, je suis mère d’un enfant, et je vis chez ma tante ici à Bukavu précisément à NGUBA.

Actuellement, j’ai 25 ans, je suis une orpheline de père et de mère.
J’avais 12 ans quand mon père nous a quittés à la mort de mon père,
J’étais obligé d’arrêter les études en 5e primaire, à 20 ans je suis tombée enceinte, le père de mon enfant à refuser de le reconnaître et il m’a abandonné seul à mon propre sort.

L’année prochaine, mon fils aura 6 ans, il doit aller à l’école, mais je n’ai pas des moyens pour le scolariser et subvenir à leurs besoins.

C’est ainsi qu’une voisine m’a informée qu’à BUKAVU, il existait, une association féminine dénommée A.P.E.F. qui forme les femmes en métier techniques.

Je suis venu prendre mon inscription en teinture ici au centre de formation d’APEF depuis le mois de mai dernier, et je suis rentrée sans espoir d’être retenue, dans mon désespoir, un bon vendredi a la maison avec ma tante, j’ai entendue le téléphone de ma tante sonner et c’était une femme au bout du fil, qui disant que je suis appelée APEF pour faire le teste ce lundi.

Pour moi, les questions ont été abordables, je veux faire la teinturerie, et je pense que je veux réussir et je serai retenu pour commencer la formation avec les autres. J’ai vraiment la passion dans ce domaine car quand je vois les femmes en route qui portent les BIUSA je les trouve très belles, et je pense que si j’apprends à bien le faire je peux le vendre facilement et cet argent va me permettre de répondre à mes besoins et à subvenir aux besoins de mon enfant surtout.
Le payement de ses frais scolaires. Le père de mon fils ne m’a jamais aidé, sa famille n’a plus, car il leur a dit de ne plus reconnaître mon enfant.

Je vis dans la souffrance, je suis obligée de répondre seule aux besoins de mon enfant, c’est pourquoi je pense que ce travail va me permettre de me prendre en charge.

1 thought on “APEF : une réponse réelle aux problèmes de femmes à Bukavu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.