jeu. Nov 21st, 2019

APEF

Association pour la Promotion de l’Entreprenariat Féminin

LES TEINTURIERES TRANSFORMENT POUR LA PREMIERE FOIS LES TISSUS PREPARES.

3 min read

L’autonomisation de la femme reste est un défi aujourd’hui dans le monde mais en RDC le cas est plus particulier car ici, plus qu’ailleurs, la femme, doit faire face à une domination culturelle de l’homme.

C’est dans ce contexte que l’Association pour la Promotion de l’Entrepreneuriat Féminin en (APEF), avec l’appui de Frères des Hommes a mis en place des stratégies visant à fournir aux femmes une formation de qualité leur permettant d’acquérir un savoir-faire technique  pour ensuite pouvoir exercer une activité économique et générer des revenus. Or ces revenus vont leur permettre, en plus d’améliorer leurs qualités de vie ainsi que celles de leurs familles, d’être socialement plus considérées.

Pour cette année, 20 femmes à majorité des jeunes âgées de moins de 30 ans suivent la formation en teinture.

Avec l’appui du volontaire FDH, la formatrice en teinture a retravaillé les fiches de préparation au regard de ce qui avait été dispensé lors de la session passée. Ainsi, ce qui avait bien fonctionné a été repris et ce qui avait moins bien marché a été retravaillé. 

Aujourd’hui, après presque un mois de formation, les résultats sont là, comme le témoigne Thomas BRIGATT, VSI au sein d’APEF.

« On voit, à travers les progrès réalisés par les apprenantes, le fruit du travail réalisé en amont de la formation. SI l’on regarde les tissus transformés aujourd’hui et qu’on les compare à ceux des années passées, on peut constater que les résultats sont encore meilleurs.  Les productions des apprenantes reflètent indirectement celui de la formatrice»

Pour sa part JUDITH BIRAHEKA partage l’avis du volontaire «  Je constate que malgré le niveau plus faible au niveau de la scolarité des apprenantes qu’elles ont fait un meilleur travail que l’année dernière. C’est vraiment encourageant aussi bien pour elle que pour moi »

Mais ce qui a vraiment fait plaisir à l’équipe pédagogique et plus globalement à l’APEF, c’est les réactions des apprenantes à la vue de ce qu’elles avaient confectionnées. En effet, cris de joie et pleurs étaient au rendez-vous. Ces apprenantes étaient très fières de la qualité de leur travail et se félicitaient mutuellement. Pour beaucoup d’elles, les situations où elles peuvent être fières sont rares et cela renforce leur estime de soi et l’image positive qu’elles renvoient.

«Aujourd’hui je suis très heureuse et très fière de moi. Je ne savais qu’un jour j’allais réaliser un tel exploit. Ce jeudi nous avons pu concrétiser les apprentissages acquis pendant presque 1 mois de formation. Je suis parti avec le morceau de tissu que j’ai réalisé à la maison et là tout le monde était étonné de voir ma réalisation ; mon père à décider de me payer chaque jour le transport et a compris que mon apprentissage de ce métier allait beaucoup m’aider. Je remercie beaucoup APEF d’avoir pensé à nous…» témoigne alliance CHINAMA CHUBAKA apprenante en teinturerie éditions 2019-2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.